Gouvernance de l’eau et de l’assainissement

Ce manuel vise à fournir un outil pratique pour mettre en œuvre un mécanisme de gouvernance du secteur WASH et à encourager d’autres acteurs du secteur à l’intégrer et à le mettre en œuvre.

Assurer l’accès à des services essentiels tels que l’eau et l’assainissement nécessite une combinaison de solutions à une multitude de problèmes tels que le besoin de renouvellement des infrastructures obsolètes et de l’extension du réseau, l’urbanisation, la croissance démographique, la variabilité climatique, les catastrophes liées à l’eau, le coût de l’eau, l’absence de politiques sectorielles, le problème de maintenance, etc. Aujourd’hui, outre les solutions techniques, les organisations non gouvernementales (ONG) s’intéressent de plus en plus à la gouvernance de l’eau et de l’assainissement en tant que condition préalable à la durabilité de l’accès à l’eau et à l’assainissement. . Pour le PNUD, « la gouvernance comprend des mécanismes, processus et institutions complexes à travers lesquels les citoyens et leurs groupes articulent leurs intérêts, exercent leurs droits, remplissent leurs obligations et négocient leurs différends ». Les acteurs impliqués sont donc également la société civile et le secteur privé. Action ontre la Faim est un acteur important dans l’accès à l’hygiène de l’eau et à l’assainissement (WASH) dans les pays en développement où il fonctionne. Depuis 2006, ACF s’intéresse à la question de la gouvernance de l’eau et du droit à l’eau, par le biais de la recherche, du plaidoyer et de la communication. Plusieurs projets de recherche ont été menés et ont abouti à une thèse de maîtrise sur le droit à l’eau au Mali en 2007, un livre sur le droit à l’eau en situation d’urgence accompagné d’un DVD de formation, en 2009, une thèse sur le droit à l’eau en tant qu’arme de la société civile en Afrique du Sud en 2012, un livre sur le même sujet édité par l’AFD également en 2012, et une thèse de maîtrise sur la gouvernance de l’eau aux Philippines en 2013. Depuis 2013, Action contre la Faim a intensifié ses travaux sur la gouvernance de l’eau et de l’assainissement en menant plusieurs études sur les missions et en continuant à contribuer à ce problème sur la scène internationale. L’organisation est désormais membre de diverses coordinations axées sur la gouvernance, y compris l’Initiative de l’OCDE sur la gouvernance de l’eau, qui a contribué à l’élaboration des 12 principes sur la gouvernance de l’eau adoptés par les 34 États membres de l’OCDE en juin 2015. Aujourd’hui, Action contre la Faim développe la dimension opérationnelle de la gouvernance de l’eau et de l’assainissement dans ses missions, en vue de renforcer la cohérence, l’équité et la durabilité du service, principalement par le biais de la gouvernance de terrain. Cet engagement appuie la mise en œuvre des objectifs de développement durable, en particulier l’objectif 6, et des principes de l’OCDE sur la gouvernance de l’eau, un projet auquel ACF participe depuis 2013. Ce manuel, adressé principalement aux missions opérationnelles d’ACF ainsi que plus largement aux autres ONG du secteur, aux opérateurs, aux décideurs et aux donateurs, vise à:

  1. a) Fournir un outil pratique sur la mise en œuvre d’une dimension « gouvernance du secteur WASH » dans ses projets et programmes WASH, sur la base d’exemples sur le terrain;
  2. b) Encourager les autres ONG, opérateurs et institutions partenaires du secteur à intégrer et à mettre en œuvre une dimension de gouvernance dans leurs projets et programmes sur la base des principes de l’OCDE;
  3. c) Encourager les secteurs techniques autres que le secteur WASH, et en particulier ceux d’ACF, à explorer la dimension de la gouvernance dans leur domaine et leurs projets.

About this document

Section: Techniques
Domaine(s) thématique(s): Eau, assainissement et hygiène
Emplacement: Global
Type: Guider
Langue(s) AnglaisFrançais

Information clé

Année de publication: 2017
Want to learn more about this?